PAROLE D'ARCHITECTE : LUC AGUILERA

PAROLE D'ARCHITECTE : LUC AGUILERA

Luc Aguilera, architecte indépendant dans les Pyrénées Atlantiques, a découvert le procédé constructif d’ARKEO SYSTEM en 2023.

Il partage son expérience.


Vous êtes architecte ; pouvez-vous nous nous en dire un peu plus sur votre agence et votre vision du métier d’architecte ?


Après avoir travaillé pendant de nombreuses années dans des cabinets d’architectes importants, sur des concours nationaux et internationaux, des commandes publiques et de projets audiovisuels institutionnels, j’ai décidé depuis quelques années de créer ma propre structure à Bardos et de travailler sur des projets à taille humaine. Je travaille donc désormais essentiellement sur l’architecture de bureaux, de petits collectifs ou de maisons individuelles plutôt haut-de-gamme, avec une approche écologique (matériaux naturels et bio-sourcés).


Pouvez-vous nous parler de votre dernier projet en collaboration avec ARKEO SYSTEM ? Pourquoi avoir choisi la structure métallique légère ?


Je travaillais sur les plans d’une maison individuelle de 110m² en rez-de-chaussée, en ossature bois. Mes clients cherchaient à faire des économies sans baisser la qualité des matériaux de leur future maison. C’est donc tout naturellement que je leur ai proposé de basculer sur une ossature métallique en acier léger, bien plus abordable en termes de coût, tout en maintenant le niveau de qualité requis.


De plus, la structure métallique a des caractéristiques très intéressantes et permet de résoudre des problématiques qu’aucun autre procédé de construction ne peut solutionner. La technique est très finalisée, et la réception de panneaux pré-assemblés rend la construction facile. De plus, les panneaux sont très légers et ne nécessitent pas de moyen de levage, ce qui constitue également une économie de coût.

Enfin, la performance thermique de cette technique dépasse même celle d’une structure en bois, avec moins de ponts thermiques. Pour ce projet, j’ai opté pour une isolation intérieure structure en laine minérale, afin d’optimiser un peu plus le coût et les performances.  


Qu’est-ce qui selon vous caractérise le mieux les synergies entre l’architecture et l’habitat en ossature métallique ? Quels sont les avantages que vous y voyez en tant qu’architecte ?


L’acier léger offre une plus grande liberté architecturale de par sa légèreté, en permettant de grandes portées notamment. Je pense qu’il y a encore un fort potentiel de développement sur ces techniques déjà très abouties, afin de pouvoir créer des courbes ou des formes complexes. Je crois surtout que la liberté architecturale est permise par les ingénieurs qui participent à la formalisation artistique des projets, de par leurs compétences.


Comment voyez-vous l’habitat de demain ?


Pour moi, le béton et le bois ont encore leur place dans le paysage de la construction mais je pense que l’acier peut s’imposer avec un argument de coût décisif. Aujourd’hui, on constate malheureusement une explosion de constructions bas-de-gamme, avec des matériaux peu recommandables et de courte durée de vie. Il est aujourd’hui nécessaire d’investir dans des matériaux plus durables, plus qualitatifs et plus sains.

Étant donnée la densification urbaine et le manque cruel de terrains, je pense qu’il y a un marché important pour la structure métallique dans la rénovation avec l’extension et surtout la surélévation de bâtiments existants, souvent en mauvais état et sans fondations. L’acier est la solution de demain pour ces réhabilitations.


Posté le 23/04/2024